Softiblog : Le blog de l'agence web Softibox

La Tierce Maintenance Applicative, connu également sous le sigle TMA, fait partie des solutions les plus adoptées en matière de prestations digitales, notamment par les agences digitales. Mais qu’en est-il exactement et quels atouts cela procurent ?

 Tierce Maintenance Applicative

DĂ©finition, objectifs et avantages

La Tierce Maintenance Applicative ou TMA repose en l’externalisation de la maintenance entière ou partielle de sites ou d’applications d’une entreprise. Le donneur d’ordre remet ainsi à un prestataire la gestion des sites, applications et plateformes définis.

La Tierce Maintenance Applicative permet de :

  • maĂ®triser les diffĂ©rents coĂ»ts liĂ©s Ă  la maintenance et la gestion des sites et applications. Les coĂ»ts seront centralisĂ©s au niveau de la sociĂ©tĂ© tierce. Le donneur d’ordre peut donc avoir un meilleur suivi de ses coĂ»ts ainsi que de ses ressources en interne.
  • disposer des ressources adĂ©quates avec les compĂ©tences nĂ©cessaires. Ă€ une technologie spĂ©cifique peut donc ĂŞtre affectĂ©e une ressource qui en a la maĂ®trise. Si le donneur d’ordre dispose de plusieurs technologies Ă  passer en maintenance, un prestataire peut en fournir diffĂ©rents profils adĂ©quates. En termes de technologie, on peut par exemple parler de TMA WordPress, TMA Prestashop, ou de TMA Symfony.
  • allouer les tâches annexes et se focaliser sur le cĹ“ur de mĂ©tier. Cela permettra ainsi aux Ă©quipes en interne d’accentuer les efforts sur la conception ou la gestion d’autres sites et applications.

Compte tenu de ces avantages, sur quelles variantes et typologies l’entreprise donneur d’ordre peut s’avancer pour la contractualisation de la prestation ?

Les variantes de la TMA

La Tierce Maintenance Applicative ou TMA se découle en trois variantes principales. Ces dernières se distinguent selon les actions à effectuer lors de la maintenance.

TMA correctif

On parle de maintenance corrective lorsque la tâche principale consiste en la correction des anomalies d’un site ou d’une application. Les différentes anomalies en question peuvent être notifiées par le donneur d’ordre mais également remontées par le prestataire. Le prestataire intervient donc pour corriger et rétablir la plateforme conformément aux spécifications ou à la normalité de gestion du site.

TMA Ă©volutif

On évoque une maintenance évolutive lorsqu’il s’agit de l’amélioration des fonctionnalités du site ou de l’application. Cela peut se traduire par une mise en place de nouvelles fonctionnalités ou par un perfectionnement des fonctionnalités dont le site ou l’application dispose déjà.

TMA préventif

La maintenance préventive repose sur la vérification du bon fonctionnement d’un site ou d’une application, en passant de manière régulière par des étapes de recettage. Il s’agit donc d’une veille approfondie touchant la structure du site et ses différentes fonctionnalités.

La Tierce Maintenance Applicative ne se limite pas à une simple mise à disposition de ressources par un organisme tiers. Le donneur d’ordre peut en effet émettre son choix sur quel type de mise à disposition lui convient le plus selon le périmètre qu’il veut externaliser.

Les typologies de prestations TMA

La prestation au forfait s’inscrit dans un périmètre précis et stable. Les principaux avantages en sont la maîtrise totale des coûts et l’assurance d’un résultat. La société tierce s’engage en effet sur un résultat bien défini, ce à partir d’une prestation globale fournie.

La prestation en régie forfaitée est évoquée lorsque le prestataire est tenu à fournir des résultats définis tout en mettant à disposition les moyens nécessaires pour ce faire. Même si ces engagements peuvent être prédéfinis, des évolutions peuvent survenir tout au long de la prestation.  Lorsque le périmètre de la prestation est variable, il est donc recommandé d’opter pour ce type de prestation.

La prestation en régie s’inscrit dans un cadre d’obligation de moyens pour le prestataire. Ce dernier s’engage à fournir les ressources nécessaires sur une durée déterminée au préalable. Le donneur d’ordre définit ainsi au fur et à mesure les différents périmètres sur lequel le prestataire doit intervenir.

La prestation aux tickets se traduit par une mise à disposition d’unité d’œuvres de la part de la société tierce. Lors de la contractualisation de la prestation, le donneur d’ordre et le prestataire s’entendent sur une quantité définie d’unité d’œuvres. Au fur et à mesure de la réalisation des tâches et clôture des demandes, les unités d’œuvre seront déduites du solde restant du grand total. Ce système de maintenance est préconisé lorsque le périmètre de prestation est restreint.

 

La Tierce Maintenance Applicative représente donc une bonne opportunité à saisir pour la sous-traitance des sites et applications en termes de maintenance et de gestion. L’entité donneur d’ordre pourra effectuer le choix approprié à son besoin ainsi qu’à la technologie dont elle dispose. En termes de coûts, la maîtrise ainsi que les tarifs adaptés permet les optimiser.

Les commentaires sont fermés.
Tierce Maintenance Applicative - La solution pour la maintenance de votre site ?

La Tierce Maintenance Applicative, connu Ă©galement sous le sigle TMA, ...

RGPD bouleverse internet !

Le RGPD ou "Règlement général sur la protection des données", ...

Google Maps devient payant !

Depuis février 2005 le service de cartographie de Google Maps ...

M-commerce - l'E-commerce devient mobile !

Le marché du mobile est en perpétuelle croissance ces dernières ...

Création de site internet pour cabinet d'avocats : nos conseils

Face à des prospects de plus en plus connectés, avoir ...