Softiblog : Le blog de l'agence web Softibox

Google Maps devient payant !

Posté par andy 6 - juin - 2018

google map devient payant

Depuis février 2005 le service de cartographie de Google Maps a réussi à s’imposer comme la meilleure solution auprès de millions de sites web (e-commerce, tourisme, services…) qui embarquent et exploitent ses API dans le monde. Pourtant, le géant de l’Internet californien a annoncé une nouvelle grille tarifaire concernant l’utilisation de son produit Google Maps sur les sites internet et les applications.

Google multiplie les communications auprès des développeurs, car cette annonce est loin d’être bien accueillie. Cela est d’autant plus mal perçu, que l’annonce a été faite début mai pour une mise en application un mois plus tard.

Que se passe-t-il concrètement ?

Avec une clientèle de plus en plus nombreuse et captive au fil des ans, la firme de Mountain View a décidé de faire passer ses plus gros clients à la caisse.

Si pour le moment Google autorisait 25 000 chargements de carte gratuits par jour, à partir du 16 Juillet, il autorisera 28 000 par mois, soit moins de 1 000 chargements par jour. Cela fait une grosse différence, surtout que passé les chargements gratuits, il faudra payer 7 $ tous les paliers de 1 000.

Nous vous invitons Ă  consulter la nouvelle grille tarifaire.

Qui est concerné ?

Il ne s’agit pas des consommateurs qui ne constateront aucune différence directe. Mais ce sont surtout les start-ups , entreprises, associations, et collectivités qui ont eu depuis longtemps une forte tendance à reposer l’intégrité de leur stratégie de communication cartographique sur celui ci. En effet, c’est l’intégration de cartes Google Maps sur des sites qui sera facturée.

L’utilisateur lambda ne sera pas concerné, car il faudra en effet dépasser les 25 000 requêtes journalières ou 2500 si la carte a été personnalisée, sur la carte que vous avez incluse avant que Google ne demande une participation financière.

Quelles alternatives ?

Pour utiliser des cartes riches et dynamiques sur un site web ou une application, il existe des alternatives à Google Maps et ses API. Des outils open sources tels que OpenStreetMap, OpenLayers ou Leaflet qui proposent des cartes complètes, exportables et régulièrement mises a jour.

De nombreux services périphériques peuvent y être associés. Citons par exemple Umap, qui permet de personnaliser et publier des cartes.

Toutefois, la complétude des fonctionnalités de  Google est une de ses plus grandes forces, c’est pourquoi la plupart de ces outils doivent être combinés pour remplacer le géant et ses API.

Pour résumé :

Google a en effet annoncé l’évolution de son service Maps à destination des professionnels et devient Google Maps Platform. Au programme, un mouvement de simplification avec le remaniement des 18 API en trois produits principaux : Maps, Routes et Places, ou encore une meilleure intégration dans Google Cloud Platform. Désormais l’ensemble des développeurs qui utilisent Google Maps va devoir rentrer leurs informations bancaires, alors que ce n’était que facultatif jusqu’à présent. Il faudra se faire à l’idée : la version gratuite n’existera plus.

Quelles seront les retombées ? Nous verrons ceci dans les prochains mois.

Les commentaires sont fermés.
Google Medic Update, la mise a jour qui fait du bruit.

Depuis fin aout 2018, des turbulences ont été observées au ...

Tierce Maintenance Applicative - La solution pour la maintenance de votre site ?

La Tierce Maintenance Applicative, connu Ă©galement sous le sigle TMA, ...

RGPD bouleverse internet !

Le RGPD ou "Règlement général sur la protection des données", ...

Google Maps devient payant !

Depuis février 2005 le service de cartographie de Google Maps ...

M-commerce - l'E-commerce devient mobile !

Le marché du mobile est en perpétuelle croissance ces dernières ...