Développement web

Faut-il passer son site e-commerce en AMP ?

Avatar for Matthieu de Softibox

Article par

Disponible pour les sites e-commerce depuis mi 2016, la technologie AMP ou Accelerated Mobile Pages de Google a d’abord fortement contribué à l’accélération du temps de chargement des sites de presse ou les blogs optimisés pour les mobiles. Étant donné que les sites e-commerce peuvent eux aussi profiter des avantages de ce format, il est intéressant de se pencher dessus pour savoir s’il est un atout pour se démarquer des concurrents et optimiser sa visibilité sur le net.

Qu’est-ce que l’AMP ?

Mis en place en 2015 par la firme de Mountain View, Accelerated Mobile Pages est un projet open source dont le but est d’accélérer le temps d’affichage des pages webmobile. Il a été mis en place pour répondre au besoin de fluidité de navigation des mobinautes. En effet, selon une étude  réalisée en 2016 par la régie publicitaire DoubleClick de Google, la 1 mobinaute sur 2 s’attend à ce que les pages mobiles se chargent au bout de 2 à 3 secondes. Au-delà, 53 % préfèrent quitter le site.

Pour arriver à accélérer cette vitesse d’affichage, AMP à recours à des technologies existantes et à l’utilisation du cache de Google. Cela se traduit par un nouveau framework baptisé AMP HTML qui ressemble au HTML5 standard. Toutefois, il limite l’utilisation du JavaScript et du CSS3.

À qui s’adresse AMP?

S’adressant à ses débuts aux sites de presse et blog, AMP présente un intérêt pour ces derniers. Bien évidemment, il y a la vitesse de chargement qui est environ quatre fois plus rapide et une division par 10 de la quantité de données mobiles utilisées, selon Google. Sans oublier une mise en  avant des articles au format AMP sur le moteur de recherche Google Search, dans un carrousel situé au-dessus des résultats. C’est donc idéal pour gagner en exposition sur le net.

Ce format a d’ailleurs été adopté par des médias et créateurs de contenus tels que Pinterest, The Washington Post, Wired, Twitter, WordPress, ou encore Les Echos. D’après un article paru en janvier 2017 sur nytimes.com , on compte déjà plus de 600 millions de pages AMP réparties sur plus de 700 000 noms de domaines différents.

Toutefois, pour un site e-commerce il est important d’avoir une approche différente. Parce qu’à l’heure actuelle seule une partie des sites e-commerce sont compatibles avec le format AMP. En fait, il n’y a que les pages de listes statiques et celles des fiches-produits qui le sont. Dès lors qu’on rentre dans le processus d’achat avec notamment les étapes de validation du panier, on ne peut plus faire de page en AMP. Les internautes sont à ce moment redirigés vers des pages classiques.

Il s’agit de lacunes qui n’ont pas refroidi quelques acteurs du e-commerce comme Ebay. Mais il faut prendre en considération les avantages et inconvénients de ce format pour un site de vente en ligne afin de prendre une décision bien réfléchie.

Les avantages et inconvénients d’AMP pour un site e-commerce

D’un côté, vous bien sur la possibilité d’afficher vos pages plus rapidement. Vu que le format AMP est allégé, puis stocké dans le cache de Google et préchargé en même temps que s’affichent les résultats de recherches ; la vitesse d’affichage est bien plus rapide, voire instantanée. En addition, grâce à cette vitesse, il est possible d’anticiper une baisse du taux de rebond et la hausse du taux de conversion. Car le taux des mobinautes quittant le site sans aller plus loin que la page d’accueil devrait diminuer.

Autres avantages pour les internautes, la limitation des balises HTML5 et CSS3, ainsi que des librairies JavaScript, qui permettra de leur fournir une expérience de navigation plus épurée et fluide. Quant au « Content Delivery Network » qui sert à sauvegarder une version des pages AMP en cache, et au développement des fonctions AMP qui sont en évolution constante ; ils sont gratuits.

D’un autre côté, il faut tenir compte du fait que les sites marchands ne sont pas totalement sur AMP. Les restrictions concernant sur le JavaScript, le HTML5 et le CSS3 limitent les fonctionnalités des sites de commerce. Par exemple, le format AMP va mettre au second plan tous vos éléments non textuels et cela inclut vos photos. Ce qui peut se révéler problématique pour mettre en avant les produits que vous vendez. Il est aussi impossible d’intégrer un module de commentaire.

En outre, comme la technologie AMP est encore en plein développement. Ça signifie qu’il faut suivre son évolution et s’adapter en intégrant les nouvelles fonctionnalités en suivant leur rythme. Ce sont là des inconvénients qui en font une alternative moins attrayante pour de nombreuses enseignes importantes.

Faut-il faire partie des précurseurs en espérant avoir les mêmes résultats que pour la presse ?

À priori oui, en prenant en compte qu’on pourra faire évoluer les autres pages du site ultérieurement, quand AMP sera plus développé. De plus, depuis l’année dernière, Google a mis en œuvre de nombreux moyens en faveur du webmobile. À l’instar du « Mobile First Indexing » qui privilégie les contenus des sites mobiles en matière de référencement web (sur mobile). Associés aux efforts de la firme de Mountain View pour imposer le format AMP comme un standard, on peut envisager que cette technologie va devenir un outil incontournable pour surfer sur le web via les supports mobiles. Il faut donc éviter d’être en retard face à la concurrence et suivre le mouvement.

Sinon, il est également possible d’attendre que ce format évolue. Étant donné que l’utilisation de l’AMP requiert du temps, des ressources et des connaissances technologiques pour optimiser les pages de votre site e-commerce. Sans compter le fait que beaucoup trouveront les sites e-commerce sur AMP trop simple, s’ils ont déjà personnalisé leur site marchand actuel avec des fonctionnalités particulières.

Besoin d’un site au format AMP?  Contactez notre agence web Softibox.

The following two tabs change content below.

Matthieu de Softibox

Partagez!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *