Webmarketing - SEO

Le TrustRank: l’héritier du PageRank

Avatar for hoby

Article par

Vous avez peut-être entendu parler du TrustRank, un aspect important de l’échange de lien qui devient indispensable lorsque l’on requière des résultats profitables. Le TrustRank est l’héritier du PageRank en quelque sorte et les deux ne sont pas à mélanger: si ce dernier est connu en tant que valeur numérique indiquant la qualité d’un site web, le premier n’est pas aussi facilement identifiable.

Le TrustRank est un algorithme de Google qui naît en 2005 avec un but bien précis: celui d’offrir à l’internaute des résultats les plus pertinents possible par rapport à ses recherches. Depuis sa naissance, le système-moteur de recherche souffre d’un mal pénible qui est présent encore aujourd’hui: le spam, ou plus simplement tous les sites web qui présentent des contenus non appropriés et qui ont comme unique but celui d’obtenir des visites. Le TrustRank cherche donc à arginer le problème et, se basant sur la conviction qu’un bon site ne peut échanger avec des sites pénalisants, Il déplace partie de sa confiance par propriété transitive aux sites qui obtiennent des liens de la part d’un site qu’il a préalablement élu comme “bon site”. Cet algorithme se débranche en deux sous catégories: nous avons d’un côté le Trust Dampening et de l’autre le Trust Splitting. Pour expliquer au mieux le Trust Dampening nous nous aidons avec un schéma de type A > B > C. A chaque lien sortant d’un bon site A vers un site B, le TrustRank se transfert comme nous disions par propriété transitive; lorsque, toutefois, le site B sortira un lien vers le site C, le TrustRank transféré aura perdu bien de qualité et de “force” par rapport au premier passage de lien. En ce qui concerne le Trust Splitting, il nous indique que nous obtiendrons plus de TrustRank de la part d’un site avec moins de liens sortants par rapport à un autre.

Pour identifier le TrustRank d’un site nous ne disposons pas d’un outil tel que celui utilisé pour le PageRank (qui se déplace de n/a -site médiocre- à 10 -très bon site-) mais nous devons tout simplement identifier le thème principal du site que l’on veut classifier et vérifier quel est sa position pour ces mots clés. Si le site en question se positionne dans les premiers quinze résultats, il s’agit d’un site trust en son domaine.

Bref, un échange de lien avec un site trust est ce que l’on peut espérer de mieux pour pousser (le plus haut possible) notre site.

The following two tabs change content below.
Partagez!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *