Webmarketing - SEO

Le programme Google Authorship

Avatar for hoby

Article par

Quand Google lâche quelque chose, le monde des référenceurs a de quoi trembler. Pas pour cette fois. Google nous livre ici un joli petit cadeau pour commencer cette année en beauté (et oui, ça arrive même au meilleur des tyrans). Faites ainsi place au programme Google Authorship, également connu sous le nom d’AuthorRank (AR pour les intimes). Accrochez-vous ça risque d’être long  🙂 .

Comme nous le savons tous, un des problèmes lors de la création de contenu sur le web, nul ne peut être à l’abri des pique-assiettes, et tout contenu si durement créé risque de se faire publier ailleurs sans aucune mention pour celui qui a dû se coucher à 3h du matin pour écrire un article sur les bonhommes verts. Des fois, certains de ces noirauds (black hat, pas racisme) n’hésitent même pas à se déclarer comme auteur et créateur et iront l’affirmer partout sur la Toile. Honte à vous kidnappeurs de mes cieux…

En utilisant Google Alerts ou Copyscape, on peut retrouver certains des contenus volés, mais les faire dépublier reste une autre paire de manches. Et c’est là qu’intervient le programme Google Authorship.

L’Authorship a pour but d’associer le contenu créé à une personne et/ou à un site web réel, quel que soit l’endroit où celui-ci sera publié. L’intérêt d’utiliser ce programme de Google est que lors de la création de plusieurs articles, Google (et certains moteurs de recherche utilisant l’AR) va pister ces contenus et les lier à un profil préalablement créé. Il sera ainsi plus dur pour un tiers de bénéficier de ces articles, car plus aucun doute ne sera mis sur l’auteur original.

De plus, une fois correctement configuré, une jolie présentation dans les SERPs (Search Engine Result Page) est à la clé. Pour voir la différence, voici un exemple d’un résultat « normal » (requête sur “outsourcing offshore“).

Rien de bien particulier ou d’extraordinaire – juste une présentation ordinaire lors d’une recherche sur Google. Jetez plutôt un œil sur l’exemple suivant, c’est hyper différent et plus cool.

En plus d’une ravissante petite photo de moi ( 🙂 ) qui est associé au résultat, un lien additionnel pointant vers mon profil Google+ est également présent. Google se sert de ce lien dans son programme pour associer un contenu à une personne. Génial non ?

C’est là une des principales raisons d’adopter l’AR, mettre en évidence votre contenu dans les SERPs. De plus, certaines études démontrent qu’un utilisateur est plus tenté de cliquer sur un résultat utilisant l’AR que celle ne l’utilisant pas. Les raisons ? Et bien on est plus enclin à faire confiance à une tête qu’à un résultat sans image. 20 à 30% d’augmentation de CTR ont en effet été observés lors de tests que nous avons effectués. Rien de mieux pour booster votre référencement naturel.

Le seul bémol (car il faut toujours qu’il y en ait un) c’est que Google met du temps pour traiter l’adhésion à l’AR. Cependant, vu qu’il n’est plus en phase bêta, espérons que Google aura trouvé le moyen de régler ce petit problème.

Il est également important de souligner qu’il vous faudra être assez actif (et sur Google+ et dans la création de contenus) avant que vos images ne soient affichées, ce qui je crois est une méthode afin d’éviter les spammeurs de prendre un certain avantage. Après tout, ce programme n’a aucun intérêt si quiconque pouvait en bénéficier immédiatement.

Si vous vous demandez comment implémenter ce programme sur votre site, le centre d’aide de Google sur l’AR vous guidera et répondra à certaines questions que vous vous posez (je répondrai également aux commentaires).

Sur ce, on se retrouve sur Google+

Rédigé par Ank pour la Team Softibox

The following two tabs change content below.
Partagez!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

2 commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *