Webmarketing - SEO

Microdatas et SEO: pour quels résultats ?

Mendrika

Article par

Le concept de microdatas ou microdonnées a pris de l’importance dans le domaine du Référencement ces dernières années.

A première vue, il n’est pas toujours évident de comprendre leurs utilités alors qu’en réalité, les microdonnées constituent une force silencieuse à ne pas négliger.

L’équipe Softibox vous propose de faire le point sur ce qui se cache derrière le concept de microdatas et son impact sur le SEO !

Les microdatas: c’est quoi exactement ?

Si les Métadatas indiquent aux internautes à quoi correspond le contenu des pages dans les résultats de recherche, les Microdatas eux indiquent aux moteurs de recherche quels sont les éléments contenus dans la page. En d’autres termes, les microdatas indiquent aux moteurs de recherche si une page parle d’une personne, d’un film, d’un livre ou encore d’une entreprise.

Par exemple, nous pouvons utiliser les microdonnées pour dire: “Ecoute Google, le texte suivant est le nom de l’auteur”, “Ce bloc d’informations suivant est un classement en étoiles”. Cela revient à parler directement à Google ou à Bing, mais au final c’est l’utilisateur qui en tire le plus de profits.

Concrètement, les microdonnées sont des tags qui s’intègrent au code HTML des pages d’un site web. Ces tags sont ensuite lus par Rankbrain afin qu’il puisse facilement comprendre les contenus des pages.

Voici quelques exemples de microdatas les plus courants :

+> Le fil d’Ariane

Afficher le fil d’Ariane donne une idée de l’arborescence de votre site, Google affichera l’arborescence en lieu et place de l’URL habituellement renseignée:

Suivez ce lien pour intégrer le fil d’Ariane: https://developers.google.com/search/docs/data-types/breadcrumbs

+> Les avis et notations

Ce cas est recommandé pour les boutiques en ligne (B2C, B2B, Marketplace, etc). Ici, les microdatas seront représentées sous forme d’une évaluation moyenne sur 5 étoiles, accompagnée du nombre de votes exprimés

L’avantage d’intégrer les microdonnées ici est qu’elle indique aux internautes que votre page a suscité des réactions et aussi qu’elle est engagée et intéressante.

Voici un lien qui vous explique comment intégrer les avis et notations: https://developers.google.com/search/docs/data-types/reviews

+> Les prix

Et pourquoi ne pas afficher vos prix directement dans les résultats de recherches ? C’est assez audacieux mais ça paye! Les prix peuvent être affichés sous forme de prix fixe ou sur une fourchette comme dans la figure ci-dessous:

Pour plus d’infos, consulter ce lien: https://developers.google.com/search/docs/data-types/products

+> Une combinaison pour un rich snippet de ouf!

Il y a beaucoup de possibilité de combinaison, selon vos envies, en voici quelques exemples:

– Un exemple de données structurées cumulant fil d’Ariane et avis :

– Une combinaison avec fil d’Ariane, prix, avis et état du stock :

Comment les microdatas impactent-ils le SEO ?

Même si les Métadatas sont toujours d’actualités, il faut croire qu’ils ne sont pas les uniques facteurs pour booster le ranking. En effet, ce n’est pas parce que vous incluez une description parsemée de mots-clés que votre page sera mieux classée.

Aujourd’hui, les moteurs de recherche privilégient les microdonnées, car elles facilitent leur exploration pour votre site Web. Ils leur disent: «Voici ce qu’il faut mettre en valeur et ce qui est important dans mon article!». En retour, cela aide Google à créer une expérience plus riche et plus facile pour les internautes.

Les données structurées permettent donc d’améliorer le taux de clic, ce qui constitue un atout indéniable pour le SEO! En effet, pour Google, le taux de clic est un signal très positif qui est pris en compte dans son algorithme.

Toutefois, il faut considérer qu’une combinaison métadonnées et microdonnées reste la solution optimale pour le Référencement.

Comment intégrer les microdatas dans son site web ?

Commencez par faire la liste des microdonnées à implémenter. Dans cette partie, identifiez les microdatas les plus communs et ceux qui se vendent le plus auprès des internautes. En effet, tous les contenus ne présentent pas forcément un intérêt à être taggués sur vos pages, donc prenez votre temps pour bien trier les choses.

Ensuite, éditez votre code source et valider le balisage microdata.

Coté codage, il existe plusieurs styles de données structurées, mais les plus populaires sont le style “Microdonnées” et le JSON-LD. Ce dernier est un langage de script qui permet aux éditeurs de communiquer des informations importantes aux moteurs de recherche. Les données structurées de microdonnées communiquent les mêmes informations que JSON-LD, mais elles sont incorporées dans le code HTML du site Web.

D’après John Mueller, l’Analyste des Tendances chez Google, “Google a plus de préférence sur JSON-LD que Microdonnées“, mais cela reste encore une hypothèse car pas encore été confirmée de manière officielle.

On fait souvent référence à ces 3 éléments pour retrouver les microdonnées dans les codes HTML:

Itemscope : pour indiquer aux moteurs de recherche que vous avez créé une section avec des données structurées

Itemtype : pour indiquer aux moteurs de recherche le sujet de la page concernée (un personnage, un film, un livre…)

Itemprop : pour donner aux moteurs de recherche les propriétés du sujet de la page. Par exemple, pour un film, vous pourrez indiquer son titre, son auteur et son genre.

Les outils pour analyser vos microdatas

Il faut savoir que Google fournit des outils en ligne pour faciliter l’intégration des microdonnées dans les pages web, usez-en et abusez-en !

Par exemple, pour implémenter les microdatas, vous pouvez utiliser l’outil d’aide au balisage de Google.  Simple et facile à utiliser, Cet outil permet d’ajouter un balisage de données structurées à un échantillon de page Web ou d’e-mail HTML. Les codes sont récupérables selon le style choisi: JSON-LD ou Microdonnées.

Pour vérifier et valider vos données structurées, il existe plusieurs outils comme:

– L’outil de Test des microdonnées de Google: également intégrée dans Search Console, Cet outil vous fournit une liste détaillée des éventuelles erreurs, ainsi que les informations sur les microdatas actuels détectés par Google sur votre page Web.

– L’outil Test de résultats enrichis : un autre outil de Google pour signaler si la page fournie des résultats enrichies. Cet outil vous permettra de déterminer facilement si vos microdatas peuvent être affichées sous forme de résultat enrichi.

Nous savons de manière sure que les microdatas affectent le Référencement sur les moteurs de recherche. Non seulement ils communiquent à Google en quoi consiste votre page Web mais aussi attirent l’attention de vos internautes en leur affichant des informations complémentaires au Titre et Méta description dans les recherches. Ce qui donnera une meilleure expérience utilisateur et augmentera ainsi le taux de clic sur votre site.

N’hésitez pas à contacter l’équipe de Softibox si vous souhaitez vous faire accompagner dans la mise en place de votre stratégie.

 

 

 

The following two tabs change content below.
Partagez!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *