Webmarketing - SEO

Bien choisir les mots-clés de son site

Bien choisir les mots-clés de son site
Avatar for Vickie

Article par

Bien que nous soyons peut-être à l’aube d’une ère nouvelle où le leader des moteurs de recherche Google tend à devenir une sorte d’encyclopédie universelle fournissant désormais toutes les réponses aux questions des internautes, comme déjà esquissée par son fameux Knowledge Graph, j’estime qu’il faudrait toujours bien soigner le contenu de son site et bien sélectionner les mots-clés. À l’heure actuelle, ils tiennent encore une place prépondérante dans toute stratégie visant à bien positionner les sites web dans les résultats des moteurs de recherche. Ainsi, il convient de rappeler les critères à prendre en compte et les méthodes à appliquer afin que les mots-clés choisis génèrent du trafic et apportent des prospects qualifiés.

Les critères à prendre en compte dans le choix de mots-clés

Premièrement, les mots-clés choisis doivent être en rapport avec l’activité à promouvoir et doivent correspondre au contenu du site. Ce critère est primordial et nécessite un brainstorming afin de lister exhaustivement tous les termes importants se rapportant aux activités du site. On peut ensuite éliminer les mots redondants et se concentrer sur les 10 à 20 mots-clés les plus importants, ou bien on peut monter jusqu’à 50 s’il s’agit d’un gros site avec des milliers de pages.

Deuxième facteur à prendre en compte : les requêtes des internautes. Comme les robots d’indexation des moteurs de recherche se basent sur les mots-clés pour déterminer la pertinence d’un site à répondre à une requête tapée par les internautes, il doit donc y avoir une corrélation entre les besoins de la cible et les mots-clés présents sur son site. Même si on pense bien maîtriser son domaine et avoir bien rempli le contenu avec les jargons du secteur, il faudrait toujours adapter ce contenu aux langages compris par le public cible. Une étude sur les internautes à cibler et leurs besoins exprimés par les recherches qu’ils tapent sur les moteurs s’impose.

Enfin, il faut étudier le nombre des concurrents qui se positionnent sur les mots-clés. Si on tente de se positionner sur des mots-clés concurrentiels, la tâche serait plus ardue, car seuls ceux qui ont de gros moyens réussiront à apparaître dans les premières pages des résultats des moteurs de recherche. Le mieux est de rechercher les mots-clés peu concurrentiels avec lesquels on peut positionner son site face à la concurrence. Au stade actuel de l’évolution des recherches sur la toile, la stratégie de la « Longue Traîne » s’avérerait plus avantageuse.

Dans toutes les étapes de choix de mots-clés, il ne faut pas non plus oublier que les bons mots-clés sont ceux qui peuvent retenir les internautes sur ses pages et qui aident à atteindre les objectifs, c’est-à-dire qui aident à augmenter le taux de transformation.

Comment trouver les bons mots-clés ?

Comme il a été dit plus haut, les mots-clés doivent bien se cadrer avec les activités exprimées dans le contenu du site et en même temps répondre aux besoins des internautes. L’étape capitale est la détermination de la cible. Afin de savoir quels mots choisir, il faut définir à l’avance à quel genre de personnes ou de catégorie professionnelle l’on s’adresse. L’essentiel est de pouvoir dégager le raisonnement d’un internaute lorsqu’il tape une requête.

Au stade de l’établissement de la liste exhaustive, on peut faire appel aux amis ou collègues qui connaissent son site, ou même aux clients, afin de recueillir leurs avis et voir comment ils décrivent le produit ou la marque à promouvoir dans le site. La consultation des avis des internautes sur les forums ou autres sites déjà en ligne est aussi d’une précieuse aide.

Vient ensuite la question cruciale sur comment analyser le niveau de concurrence et comment voir le nombre de requêtes tapées pour les mots-clés recueillis, étant donné que l’outil générateur de mots-clés Keyword Tool fourni par Google auquel se référaient tous les référenceurs pour l’étude de leurs mots-clés n’existe plus. Tout d’abord, une astuce simple pour analyser la concurrence consiste à voir le contenu des sites concurrents et analyser leurs balises afin de voir les mots-clés qu’ils utilisent. Une autre astuce qui pourrait bien aider également : taper la commande “intitle:mot-clé” sur Google, les sites qui ont inclus le mot-clé dans leur stratégie SEO apparaissent dans les résultats et c’est déjà un bon indice sur le niveau de concurrence.

Même si l’on ne peut plus utiliser Keyword Tool, il existe encore d’autres outils fournis par Google lui-même et qui peuvent aider à analyser les tendances de recherche. L’ancien outil est maintenant remplacé par Keyword Planner (cet outil nécessite une création de compte Adwords). Les fonctions sont à peu près les mêmes quoique la tendance globale “Global searches” n’y est plus affichée. Par ailleurs, l’analyse des termes affichés lors de la saisie semi-automatique sur Google et l’utilisation de l’outil Google Trends compléteront les données affichées dans Keyword Planner.
Pour terminer, il existe d’autres outils générateurs de mots-clés, mais les plus performants et qui possèdent des bases de données assez complètes tels que Semrush et Yooda sont payants.

The following two tabs change content below.

Vickie

Partagez!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

1 Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *